Categorized | A la une !, Conseils du coach

Tags |

Je tweet, tu tweet, il tweet…

Posted on 26 March 2009 by Jean-Christophe

Aujourd’hui nous allons parlé de microblogging et plus particulièrement de Twitter. Je ne vais pas vous faire l’affront de vous présenter… Quoi ? Vous ne connaissez pas Twitter ? Bon, mais alors rapide hein, et d’ailleurs je vais m’auto- citer :

Twitter ? Oui, oui, Twitter (prononcer “Touiteur”), mot anglais qui se traduit par “gazouillis”, est une plateforme de micro-blogging où l’on peut écrire un texte de 140 caractères pour raconter une humeur, partager un lien, faire passer une info, une photo… Bref pas mal de choses ! Multipliez ça par un million et vous obtenez un beau bruit de fond, un gazouillis, bienvenue sur Twitter !

Pour les notions je vous envoie sur le blog Chrogeek qui explique très bien tout ça.

gapingvoid

Twitter c’est donc un outil de communication dont l’usage à vraiment exploser en 2007 apportant même des sueurs froides à Facebook (comparer sa future ex-nouvelle interface, vous ne remarquez rien ?). Mais qu’y fait-on sur Twitter ? Pourquoi en parle-t-on autant en ce moment ?

Un outil pour échanger

Vous l’avez compris : Twitter c’est avant tout une façon de communiquer. Avec ses codes et son langage à base de je “tweet”, je “follow”, mes “followers”, je “retweet“, bref, plein de jolis mots qui font que l’on sait que l’on appartient à une communauté :) Si vous lisez les liens que je vous conseille vous saurez de quoi je parle.

twitter-ghzav

Sur Twitter je peux donc lire ce que partagent les personnes que je suis comme eux peuvent voir ce que moi je partage (ouf !), un échange se créé alors et ensuite on prend ou on laisse passer. Car pour que le système fonctionne il ne faut pas simplement partager il faut également interragir et pas simplement en partageant ses humeurs (même si c’est déjà un grand pas), non, il est conseillé de participer au débat : questions/réponses, demandes à faire passer ou simplement commenter une humeur si l’on en a envie. Des outils permettent d’alimenter simplement mon compte comme twitterfeed qui va récupérer les flux RSS (blogs ou autres sites) et signaler une mise à jour par un twitt. On trouve le même genre d’outils pour Flickr ou Facebook (mais il ne faut pas en abuer !).

Un outil pour rassembler

La personne qui a révélé cet intérêt pour Twitter c’est tout simplement @BarackObama himself ! En effet, Twitter a été l’une de ses armes de campagnes pour communiquer sur des opérations, des meetings et bien sûr pour collecter des fonds.

obama-twitter

Beaucoup de personnalités ou de sociétés ont créé un compte Twitter (voir même plusieurs) pour communiquer avec leurs fans ou leurs clients. Deux raisons à cela : prendre la température mais également communiquer sur leurs actions et actualités pour fédérer. Les sites Internets ont également leurs compte Twitter pour ses mêmes raisons : plus la communauté du site est forte plus celle sur Twitter le sera et permettra aux sites en questions de mobiliser ses suiveurs pour un sondage, une question ou simplement recueillir des avis. Et on peut même pousser cette utilisation pour les organisations humanitaires

.

Un outil pour veiller

Twitter est également un incroyable outil de veille (au point d’inquiéter Google ?) qui me permet, par différents moyens, de trouver de l’information ou d’en recevoir. Les différentes moyen sont :

  • Le moteur de recherche : une recherche à faire ? Je passe souvent par cette case car je me dis que l’information y est plus filtrée que sur Google. L’inconvénients étant que si une information est “re-tweeté” souvent il y’aura de la redondance dans mes résultats de recherche.
  • Les alertes mails : avec twilert je peux recevoir une alerte mail quand un mot clé est “twitté” (de la même façon que pour les alertes  Google), me permettant de rester au courant si un sujet que je suis évolue.
  • Les hashtags : sortent de mots clés mis en avant dans un tweet en plaçant un dièse avant ce mot, il permet de filtrer les sujets plus facilement et de retrouver sur une même page tous les tweets en rapport avec ce hashtag. Hashtags.org ou twemes.com permettent de les exploiter.

twitter-cloud

Je n’oublie pas la veille sauvage : les liens ou les informations qui m’arrivent par les personnes que je suis sont autant de données susceptibles de m’intéresser et de faire évoluer ma vision des choses ou de m’en faire découvrir de nouvelles. Les différents utilisateurs auront des envies, des idées ou des opinions souvent différentes de moi et vont donc partager des liens de sources différentes pour parler de l’actualité : une sorte de journal quotidien non colorisé par un courant d’opinion !

Un outil pour se rencontrer

Bien évidemment si votre nombre de suiveurs/suivis ne sont pas trop nombreux il est envisageable d’entretenir des discussions avec eux et donc, points en communs aidant, de se rencontrer I.R.L. (in real life) au travers d’événements ou tout simplement pour le plaisir.

twestival-logo1

C’est ainsi que j’ai rencontré @jkarp lors de la TechcrunchFR, sans ça pas de Planzone au boulot :)

Un outil pour créer de nouveaux outils

Quand je dis outil j’exagère un peu, je devrais dire de nouveaux services ou de nouveaux gadgets car ils ne sont pas tous super utile :) Pour vous en faire une idée vous pouvez allez sur twittosphère qui les recensent tous ou presque.

twitter-tools

Il y’a par exemple myTweetCloud qui vous présente les hashtags d’un compte sous forme de nuage de tags, on trouve également twitter.mailana.com qui affiche sous forme de graphe les compte twitter sur un endroit donné. Twittearth qui présente les tweets du monde entier sur un globe en 3D et enfin The boarding project qui recense sur une carte les tweets émis depuis un aéroport (à partir de hashtags) pour permettre aux personnes de se rencontrer entre deux embarquements. Mais, plus simple, vous pouvez utiliser tr.im pour tweeter un lien ou twitpic pour faire pareil avec une photo. Ou tout simplement synchroniser votre twitter avec votre statut Facebook. Et il y’en a des centaines d’autres exploitant l’API de Twitter, retrouvez les sur webevangelists (avec plein d’infos sur les usages entreprise) ou en anglais sur lostartofblogging et sur l’incontournable Smashing Magazine. Avec ça vous devriez être paré !

Avantages & Inconvénients

Les avantages sont nombreux, je vous les ai exposé tout au long de ce billet : échange, veille, rencontre ou nouveaux services. Si l’on s’ouvre Twitter apportera une ouverture.

geek-and-poke

Les inconvénients sont propres à l’Internet, et oui, car mis à part le fait que cette activité correctement menée est chronophage, il ne faut pas oublier les informations que l’on y dépose peuvent être vu de tous (sauf si votre compte est privé, et encore même dans ce cas là une fuite est possible) et donc ce que vous dites pourra très facilement être retrouvé à l’aide du moteur de recherche, pour exemple cette jeune américaine qui a critiqué son futur job chez Cisco, compagnie qui a bien évidemment eu vent de ce tweet… Mais tout ça c’est de la gestion de son identité numérique comme nous la si bien expliqué Maxime dans son billet “Réseaux sociaux – Recruteur is watching you:-D

Pour aller plus loin

Un excellent article sur lexpress.fr, une bonne analyse sur Twitter et Facebook et un résumé sur infos-du-net.   Et enfin Twitter en cartoon.

tweet

Et bien sûr tout ça c’était pour vous annoncer que nous avons un compte twitter : @ilovemiage alors venez nous suivre pour partager et suivre notre actualité ! :) Alors, qu’en pensez-vous ? Y voyez-vous un usage pour vous, votre société, votre association ?

4 Comments For This Post

  1. Thomas Says:

    Moi je m’y mets depuis peu, j’avais bien essayé Pownce (racheté par Six Appart depuis) il y a quelques temps mais sans être convaincu.

    En tout cas super résumé et ce n’est pas évident. Je pense que c’est un peu comme Facebook à l’époque : c’est vraiment difficile d’expliquer ce que c’est et à quoi ça sert. Alors qu’après un essai ça devient évident :)

  2. Roland Says:

    moi je ne m’en sers pas, et je peux très franchement écrire : “mais à quoi ça sert ????”
    voila, c’est dit, je n’y comprends rien :P
    sinon, j’avais entendu une fois que ça avait servi lors des attentats de Bombay, car les utilisateurs envoyait des photos beaucoup plus vite que les services de presse (mais qu’inversement rien n’était vérifié et des fois ça propageait des fausses informations)
    byz++
    roland

  3. Jean-Christophe Says:

    Thomas > Merci, et ton deuxième paragraphe est plus que vrai :)

    Roland > Yop, les liens étaient sur mon billet sur cause-humanitaire.net (www.cause-humanitaire.net/twittez-vous-sur-twitter/) :

    Pour Bombay : http://fr.techcrunch.com/2008/11/27/attentats-en-inde-twitter-un-media-au-coeur-de-lhorreur/

    Et en bonus le crash sur l’eau de l’avion à NY : http://twitpic.com/135xa

  4. frymde Says:

    Bonsoir.

    Un vieil article toujours d’actualité !! ;D

    Bravo pour l’écriture de celui-ci.

    Bonne continuation.

1 Trackbacks For This Post

  1. www.fuzz.fr Says:

    Je tweet, tu tweet, il tweet… | I Love Miage…

    Twitter, la plateforme de microblogging du moment, vous connaissez ?…

%d bloggers like this: